The castle

La forteresse de Châtel est l’un des plus importants témoins de l’architecture médiévale militaire de Lorraine.

Edifié à la fin du XIème siècle par les Comtes de Vaudémont, branche cadette des ducs de Lorraine, le premier château comprend une enceinte quadrangulaire entourant un grand donjon carré qui sert probablement de logis seigneurial.

Il est agrandi de façon importante au XIIIème siècle, grâce à un prêt du duc de Bar, par l’ajout d’une tour porche, de tours de flanquement le long de la Moselle et la construction d’un logis seigneurial séparé.

Passé par mariage aux mains de la puissante famille des Neufchâtel en 1373, le château va être considérablement renforcé pour l’adapter à l’artillerie sur la période 1430-1450 par Thiébaut VIII, puis par son fils Thiébaut IX. Disposant de moyens financiers considérables ainsi que d’une grande compétence en matière d’armement, Thiébaut IX est en effet Maréchal de Bourgogne, les Neufchâtel construisent le châtelet d’entrée, la double enceinte au nord ainsi qu’un mur bouclier au sud le long de la Moselle. La forteresse, bien qu’assiégée à plusieurs reprises, ne sera jamais prise durant cette période.

Après la mort de Charles Le Téméraire devant Nancy en 1477, la forteresse redeviendra lorraine et il faudra attendre le siècle de Louis XIV pour qu’elle soit vaincue par les troupes du Maréchal de Créqui, puis démantelée et rasée à l’hiver 1670-1671.

Tombées dans l’oubli, les ruines qui s’étendent sur plus de 5 hectares font aujourd’hui l’objet d’une campagne de travaux importants, à l’initiative de l’Association du Vieux Châtel qui oeuvre sur le site depuis 1972 et avec le concours financier et technique de la Communauté d’Agglomération d’Epinal, son propriétaire actuel. Le site est classé Monument Historique depuis 1988 et les travaux sont suivis et contrôlés par La Direction Régionale des Affaires Culturelles.

Sont visibles aujourd’hui les aménagements et les galeries souterraines des XIIIème et XVème siècles, la double enceinte au nord avec son fossé sec de 57 mètres de large, les vestiges du donjon carré du XIème siècle, la chemise d’artillerie face à la Moselle, l’emplacement du pont levis et le système de déchargement des chariots avec son palan élévateur.

La Communauté d’Agglomération d’Epinal a défini un programme ambitieux de mise en valeur du site autour de la thématique du Moyen Age.

La construction