L’aventure

Chatel-chantier-2

Chatel-chantier-2

C’est une étrange et peu banale aventure que de faire ressurgir dans le paysage vosgien une forteresse oubliée, rasée, comblée depuis plus de trois siècles.
Qui aurait pu imaginer que l’on avait ainsi quasiment sous les yeux un site remarquable de plus de 5 hectares, truffé de galeries souterraines et de postes de tir, témoin de l’époque glorieuse des Sires de Neufchâtel, qui en leur temps avaient accueilli Louis XI, alors dauphin, et qui ont servi fidèlement le duc de Bourgogne dans ses heures fastes et moins fastes.

Cette aventure, ce pari gagné sur l’irréversibilité du temps, nous le devons à l’énergie, la volonté, la ténacité d’un couple, Jacques et Chantal Debry, qui ont consacré plus de 40 ans à ressusciter la forteresse avec l’aide des membres de l’Association du Vieux Châtel et les milliers de bénévoles qui se sont succédés sur le site pour déblayer, dégager, étayer, consolider, restaurer, ce que les outrages du temps et des hommes avaient peu à peu laissé ensevelir.

Aujourd’hui l’activité continue et année après année, près de 200 jeunes et moins jeunes s’activent sur les chantiers d’été et dans les stages d’initiation à la taille de pierre et à la maçonnerie traditionnelle pour remettre en état les vestiges d’un passé qui s’étale sur cinq siècles.